INA FILIP

Passionnée d’improvisation vocale et d’un désir profond de découvrir les dessous de la musique et de la voix, Ina quitte le Brésil, son pays d’origine, pour un périple et une quête qui se poursuivent.

Elle consacre quatre années de sa vie à voyager dans une dizaine de pays comme musicienne nomade, ayant sa voix et sa guitare comme «maison». Elle chante pour les océans, les enfants, les gens dans les villages et les voyageurs rencontrés sur la route. Or, c’est la rencontre de Taitas (chamans) en Amazonie qui lui fait réaliser la profondeur et la puissance des sons sacrés.

Après ses nombreux voyages,  elle se retrouve sur plusieurs scènes dans le cadre de festivals internationaux, partageant celles-ci avec des DJ et fusionnant voix et musique électronique dans des événements tels Boom Festival (Portugal), Universo Paralello (Brésil) et Éclipse (Canada). C’est ainsi qu’elle décide de s’établir à Montréal (Québec, Canada), ville dans laquelle elle poursuit des études universitaires en chant  populaire à l’UQAM, tout en explorant le travail d’improvisation vocale de Bobby Mcferrin et Rhiannon.  Elle se donne en spectacle, entre autres, au Festival de Jazz de Montréal, à la Place des Arts et à l’Agora de la dance.

Grande admiratrice d’improvisation vocale traditionnelle du Nord de l’Inde, Ina se rend donc en Inde en 2013 et fait la rencontre de ses mentors actuels, les renommés frères Gundecha, grands maîtres du Dhrupad, la plus ancienne forme musicale indienne. Depuis, elle continue d’étudier auprès d’eux, à leur école, vivant six mois par années en Inde. Le Dhrupad est une forme de Nad Yoga (le Yoga du son), dans toute sa profondeur, complexité et subtilité. Ses études auprès de ces grands maîtres ont complètement transformé et changé sa perception du son et la relation de celui-ci avec la conscience.

S’inspirant de ses nombreuses expériences et études vocales de différentes traditions, incluant ses racines brésiliennes, elle développe un son et une voix uniques qui se retrouvent dans son projet Ina Filip.  Il explore, sur des compositions musicales,  des improvisations vocales de différents styles avec de nombreux collaborateurs (DJ Neerav de Interchill Records, Kai Matthews – aka C# orchestra, Hanna Vincentzen, etc.).

Si elle ne travaille pas sur ses projets à Montréal ou n’étudie pas en Inde avec ses mentors, elle se trouve fort probablement dans des festivals, des concerts, des ateliers et des retraites de yoga, principalement en Amérique du Nord, et parfois dans d'autres pays autour du monde.